L’Oréal USA annonce une approche innovante pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2019

Actualités L’Oréal USA annonce une approche innovante pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2019

L’Oréal USA renforce la diversification de son portefeuille énergétique grâce à un accord sur le gaz naturel renouvelable (GNR) au Kentucky qui offre un modèle financièrement durable pour le soutien de futurs projets de GNR.

Le 1er mars, L’Oréal USA a annoncé sa volonté d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2019 pour l’ensemble de ses 21 sites de production et de distribution aux États-Unis avec une approche financièrement durable, pouvant servir de modèle pour soutenir de nouveaux projets de gaz naturel renouvelable (GNR) à l’avenir. La société compte actuellement 17 installations d’énergie renouvelable dans le pays, y compris de grandes installations solaires dans l’Arkansas et au Kentucky ainsi que des éoliennes au Texas.

Pour atteindre cet objectif, L’Oréal USA a ajouté à son portefeuille énergétique du gaz naturel renouvelable acquis au sein d‘une nouvelle usine de traitement dans le Kentucky. En effet, après 18 mois de recherches, l’équipe a identifié une solution potentielle de production d’énergie renouvelable utilisant des gaz d’enfouissement (GPL) à Ashland, ce qui permettra d’éliminer l’équivalent carbone de 1,8 million de gallons d’essence par an.

Atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de nos installations opérationnelles renforce notre engagement à être un leader du développement durable aux États-Unis

a déclaré Frédéric Rozé, PDG de L’Oréal USA.

 

Dans le cadre du programme « Sharing Beauty with All » de L’Oréal, L’Oréal USA avait déjà dépassé l’objectif de réduction de 60% des émissions de carbone en 2017.

À lire aussi

Loading